angkor wat

Angkor Wat, la perle du Cambodge :

Après avoir passé au final 5 jours sur Kampong Cham (lire l’article) nous nous sommes dirigés, mon compère de voyage et moi (visiter le blog de Ben) vers le mythique temple d’Angkor Wat et la ville de Siem Reap.

Arrivée à Siem Reap :

Après un trajet de 5h de bus à partir de Kampong Cham, nous arrivons enfin à Siem Reap. La chaleur est écrasante comme chaque jour et il nous faut éviter les pièges des faux tuk tuk « gratuits » qui prétendent nous emmener dans la ville, car le bus s’arrête loin du centre ! Nous trouvons facilement une guesthouse abordable remplie d’australiens et d’occidentaux dans le centre et nous dirigeons directement sur le site d’Angkor Wat afin de prendre nos billets pour le lendemain.

Astuce:

Il faut savoir que vous pouvez prendre vos tickets de visite la veille de votre arrivée à partir de 16h et profiter pour le même prix du coucher de soleil sur le temple et les environs ! Nous, on ne s’est pas privé et notre tuk tuk nous a ammené en bas d’une petite colline afin de nous régaler de la lumière ambiante.
Ha oui, pas de débardeur ici, il vous faudra un Tshirt pour pouvoir accéder aux temples mais aucun soucis, de nombreux shop garnissent les alentours.

Une longue journée :

Nous réussissons à convaincre facilement notre tuk tuk de nous emmener pour le lever de soleil sur le temple et nous accompagner toute la journée et après un réveil avant l’aube nous nous dirigeons avec impatience vers les ruines d’Angkor Wat !

Il faut savoir que le site abrite de nombreux temples outre le majestueux temple principal. La grande majorité des touristes ici suivent dans le sens des aiguilles d’une montre la visite du site, commençant par Angkor puis continuant avec les autres. Ben et moi choisissons l’option sens inverse et l’idée était bonne car pendant la première partie de la journée nous avons été presque seuls à nous ballader dans les ruines.

Ta Prohm, le temple de Tomb Raider !

Parmi tous les temples que nous avons visité, celui qui m’a le plus impressionné fut celui de Ta Prohm. Pour l’anecdote il s’agit de celui ou a été tourné le film Tomb Raider et on comprend sans problème pourquoi.

Quasi seuls lors de la visite, Ben et moi sommes silencieux devant tant de majesté. Les arbres envahissent les ruines, les racines gigantesques déforment les murailles en créant de véritables œuvres d’art. Mystique, je pense que c’est le bon mot pour définir l’atmosphère si spéciale de cet endroit !

angkor wat

Pas de déchets par terre, la nature environnante est luxuriante, le fond sonore mêle oiseaux et insectes et on s’imagine aisément en aventurier découvrant un temple perdu. Bon, la belle Lara Croft n’était pas là avec nous mais quand même !

Encore une fois ce temple ainsi que tous les autres sont remplis d’histoire et je ne souhaite pas faire du copier coller alors je vous invite à vous documenter sur des sites qui le feront bien mieux :

-se documenter sur Angkor Wat

se documenter sur les temples environnants

[slideshow_deploy id=’1036′]


Une chaleur étouffante :

La douceur du matin s’est envolée et vers midi la chaleur est terrible et il vaut mieux avoir des vêtements pour se changer, car la journée n’est pas finie !

Nous avons décidé de ne passer qu’une journée sur l’ensemble du site et c’est peu car le site d’Angkor Wat est gigantesque mais le budget et le retour obligé vers l’aéroport de Phnom Penh nous oblige à optimiser notre visite. Pas besoin de courir non plus !

Les temples sont tous magnifiques mais on ne peut rentrer nulle part, que des murailles, les enceintes sont vides… Frustrant ! Pourtant avec toute la richesse des ornementations, l’incroyable architecture des lieux, toute l’histoire qui habite les environs on ne peut qu’imaginer toute la vie qui s’y est trouvée.
Ici pas de pancarte pour expliquer au touriste ce qu’il visite, prenez un guide mais choisissez le bien car beaucoup se contentent de survoler l’histoire et vous n’apprendrez pas grand chose.

Sa majesté Angkor Wat :

angkor watJe fais l’impasse sur les nombreux temples que nous avons visité toute la journée, comme le Bayon  et ses multiples visages de Bouddha regardant dans toutes les directions, les Nagas ornant les ponts et les rambardes, les influences bouddhistes et hindouistes, la présence d’impacts de balles trahissant la sanglante présence des Khmers rouges ici.

La beauté des lieux est irréelle, il faudrait y passer des jours pour fouiller dans le passé et tenter de comprendre ce qui s’est passé ici et nous n’avons pas ce temps là. Le fait de ne voir pas le moindre objet d’époque résulte des pillages qui ont eu lieu sur le site, et pas une seule pièce intérieure n’est ouverte au public. Très frustrant je dois avouer.

Pourtant quand on franchit la porte du temple principal d’Angkor Wat, les yeux ne peuvent que s’agrandir d’admiration pour une merveille d’architecture comme celle ci. Entouré de douves et de forêt, le temple se dresse majestueusement devant nous. Encore une fois nous partons en dehors des sentiers battus en nous éloignant dans la forêt pendant que les touristes suivent comme des moutons le sens de la visite (qui n’est pourtant indiqué nulle part, effet de masse !)

Je vous conseille d’ailleurs de marcher quelques temps dans cette forêt jusqu’aux murailles de l’enceinte, vous n’y croiserez personne ou quelques locaux chargés de l’entretien et la rénovation, ou même quelques fouilles en cours et un match de volley entre travailleurs ! Mais le détour vaut le coup d’œil.

Après cette jolie ballade il est temps d’entrer dans le temple. Plus grand, mais aussi complètement vide, il faut laisser l’œil courir sur les grandes fresques murales pleines de mystères (même pour les guides), sur les Bouddhas décapités par les Khmers rouges et imaginer tout le réseau de galléries et de pièces auquel nous n’avons encore une fois pas accès !!! Grrrrr…

Mais bon, l’heure file, les jambes sont lourdes, le soleil descend lentement et il est l’heure de faire signe à notre tuk tuk pour retourner vers Siem Reap et profiter d’une bonne bière. Pour ma part me reposer et reprendre un peu de force…

Ha oui je ne vous avais pas dit ? J’ai chopé une bonne tourista à mon arrivée à Siem Reap pendant 2 jours !

-Visiter toute une journée le site immense de Angkor Wat sous un soleil de plomb, avec aucune toilette à l’horizon et une envie de c… toutes les heures, ça c’est fait !

Travelogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *