A la découverte du Sape (sapé) de Borneo

Borneo…c’est où?

borneoAu début je n’avais qu’une idée floue de ce qu’est exactement Borneo mais pour vous situer, c’est la grande île située en dessous de la péninsule malaisienne, et au dessus des iles de l’Indonésie, Bali, Java, Djakarta.

Borneo, ou Bornéo (pour l’écrire à la française) est politiquement et administrativement partagée par quatre pays et états. Le sud appartient à l’Indonésie, le Kalimantan, le sultanat de Brunei au nord est indépendant, Sabah et le Sarawak font partie de la Malaisie.

Le Sarawak a comme capitale Kuching et c’est la première destination de mon tour du monde. Je me suis jeté dans l’inconnu car il y a peu de choses écrites sur la culture ici, tout se fait de manière orale. Si on veut connaitre la musique locale, il faut sortir de la ville et aller à la rencontre des musiciens dans les kampung, les villages qui bordent Kuching et qui deviennent de plus en plus traditionnels et du coup intéressants lorsqu’on s’éloigne de la ville. N’hésitez pas d’ailleurs à aller à la rencontre des locaux, ils sont d’une gentillesse hors norme!

 Après quelques mois passés ici, je me dis que le Sarawak, c’est un peu les Antilles de la Malaisie. Le rythme de vie y est paisible, il ne faut pas presser les choses même si parfois c’est un peu trop lent. Il y a du bon à vivre à ce rythme là, mais si on reste en ville et qu’on veut voir des concerts, voir de l’activité ça peut être frustrant à la longue. Mais bon, dès qu’on prend la peine de sortir de Kuching, il y a de magnifiques choses à découvrir et l’une des premières grandes rencontres de mon voyage fut celle de ce grand monsieur et grand maître du Sape, Matthew Ngau Jau.

Le Sape, un art de vivre:

 

borneoLe Sape (prononcez Sapé) est l’instrument traditionnel par excellence du Sarawak. On le retrouve joué dans presque tout Borneo mais c’est dans cette partie de la grande ile qu’on le retrouve majoritairement.

Taillé dans un seul morceau de bois choisi avec soin, le Sape se compose de 2 à 6 cordes pour les plus avancés. Une seule corde joue la mélodie dans une gamme pentatonique principalement en Ré ou Mi Majeur. Ha oui! Cet instrument se joue en Majeur exclusivement, certains musiciens modernes le déclinent en mineur mais le caractère du Sape se doit de transmettre de la joie et du bien-être.

En effet le Sape est censé avoir des vertus médicinales, la légende voulant qu’un mari dont la femme était mourante l’ait fabriqué puis joué durant plusieurs jours…Et l’a sauvé par la musique! Une belle histoire, mais le Sape c’est bien plus que ça, c’est un rythme de vie, une mélodie de paix qui apaise les coeurs et met dans une douce transe après quelques heures d’écoute. (écouter Matthew Ngau Jau)

Chaque Sape est orné de magnifiques dessins et ornementations mais pour vous parler plus longtemps de ce mystique instrument je vous invite à lire l’interview de Julien Cottet, le seul blanc à jouer du Sape au Sarawak et surement l’un des plus grands experts en devenir de l’instrument.

Lire l’interview de Julien Cottet

Borneo est une destination à part, le Sarawak reste encore mysterieux à mes yeux et j’ai hâte de m’enfoncer plus profond dans cette fascinante culture…

To be continued!

borneo

 

Leave a Reply

Travelinmelody 2014 @ All right reserved